Ras le bol de se tourner, retourner, jeter l’édredon, tirer les draps, se lever, boire, manger, regarder un peu la télé, se recoucher et…recommencer. Avant de se jeter sur l’artillerie lourde trop souvent proposée , essayons les méthodes douces…

Insomnie inexpliquée : va pour l’escholtzia

L’Escholtzia, de la famille des Papavéracées, est originaire des Etats-Unis. Cette plante est riche en alcaloïdes, des substances à qui elle doit son action analgésique.

Elle permet aussi de s’endormir plus rapidement, améliore la qualité du sommeil et limite les réveils nocturnes, souvent liés au surmenage nerveux…

-Infusion : 1 cuillère à café de plante séchée par tasse d’eau bouillante. Laisser infuser 10 min. Filtrer. Boire une ou 2 tasses le soir.

-Extrait fluide : 1 à 2 ml dans un verre d’eau le soir.

-Gélules dosées à 50-75 mg d’extrait sec : 1 ou 2, le soir au coucher

-Teinture-mère : 45 à 75 gouttes dans un verre d’eau, le soir.

Stress et anxiété : essayez la valériane

La valériane est certainement LA star des tranquillisants végétaux. Des études scientifiques montrent qu’elle agit sur le système nerveux central, améliore la qualité du sommeil et raccourcit le temps d’endormissement.

« Herbe-à-la-femme-battue, guérit-tout, herbe-au-loup, herbe-aux-chats…« , on lui a donné tous les noms, mais une chose est certaine: la valériane agit sur le système nerveux central. Elle a aussi des effets antispasmodiques. Plusieurs études ont été menées, notamment en gériatrie, sur des patients souffrant d’insomnie ou de troubles nerveux. On a constaté que, d’une façon générale, la valériane raccourcissait le temps d’endormissement et améliorait la qualité du sommeil.

-Infusion : laisser infuser 15 min. 1 cuill. à soupe de rhizome par tasse d’eau bouillante. Filtrer. 1 tasse en fin d’après-midi et/ou vers 20 h.

-Gélules de poudre : 2 par jour pendant le repas (troubles neurovégétatifs) ou 2 avant le dîner et 2 au coucher (troubles légers du sommeil).

-Gélules dosées à 50-100 mg d’extrait sec : 2 gélules 3 fois par jour.

Surmenage: mettez-vous à l’avoine

Trop de fatigue nerveuse ou physique empêche de dormir: l’organisme, à bout, ne parvient plus à lâcher prise et reste en éveil. Résultat, même quand on arrive à fermer l’œil, le sommeil n’est plus réparateur. Pour casser ce cercle vicieux qui peut mener à la déprime, l’avoine est une excellente solution. Non seulement, c’est un bon calmant nerveux, et un excellent sédatif, mais c’est aussi un solide reconstituant. Il contient de l’amidon (sucre), des vitamines B, du fer, du manganèse et du zinc.

-En infusion: 3 g dans une tasse d’eau bouillante avant le coucher.

-En bouillie: des flocons d’avoine, avec du lait d’avoine, dés le petit déjeuner pendant une bonne semaine.

-En teinture mère:  avena sativa, 100 gouttes le matin.

Et aussi: le coquelicot, le houblon, l’aubépine, le tilleul, la camomille, la verveine, la passiflore…

Publicités